WE de cours avec Bertrand Ravoux : introduction




Pendant quelques jours, je vais essayer de vous transmettre une partie du merveilleux week-end que j’ai passé au Domaine Rurhof, en Belgique, sous le regard bienveillant de Bertrand Ravoux.

En effet, j’ai eu la chance de découvrir son enseignement lors des sessions de formation en Ecole de Légèreté de Caroline Moison, mon enseignante depuis plus de 2 ans ; j’ai appris par la suite qu’il était possible d’aller prendre des cours chez lui, je n’ai donc pas hésité ! L’objectif était double : déjà faire un point à un instant T de mon travail avec Daim, avec un enseignant qui évolue depuis des années dans la « méthode » que nous suivons ; et aussi pouvoir faire un bilan « annuel » par la suite, complémentaire donc du suivi bimensuel fait avec Caroline tout au long de l’année.

Quel cadre !

En super compagnie des copines Eugénie (dont la conduite en pleine nuit est désormais légendaire :p) et Céline (qui a été la photographe de tout le weekend), nous sommes donc parties avec Daimdaim et Angel du vendredi au dimanche, pour profiter de 2 cours par jour (samedi et dimanche), cours qui seront résumés les prochains jours. Dans tout les cas, je ne peux que vous inciter à aller vivre cette expérience qui est bien plus extraordinaire que ce que je pourrais raconter ici :

  • Le domaine Rurhof, à lui tout seul, mérite le détour : niché au milieu des Ardennes Belges, dans plus d’une centaine d’hectares,  c’est un vrai petit coin de paradis – un cadre exceptionnel (vivement qu’on revienne promener dans cette immensité !), pensé pour le bien-être des chevaux (jusqu’aux galets à proximité des écuries pour les chevaux pieds-nus…), avec des installations juste incroyables (la carrière immense n’est qu’un exemple…).
  • Effet zenifiant garanti ! Que ce soit pour les chevaux vivants sur place, nos chevaux (qui ont très bien vécu le changement d’environnement), et nous (l’hébergement est juste ro-yal, avec un côté « grand galop » lorsque nous sortons de l’hébergement pour aller voir nos chevaux au reveil :))
  • Daim et moi, tout studieux :p


    Bertrand Ravoux a su nous proposer un enseignement de qualité, juste, tant sur le fond que sur la forme. Résultat : des chevaux qui se transforment visuellement et sous la selle de façon spectaculaire, et ce toujours en respectant leur intégrité physique et mentale. Bertrand a également su s’adapter au niveau du cheval et ses particularités – j’appréhendais pour Daim le côté 2 cours/j, me disant que ce serait peut-être trop pour lui en terme de concentration/travail… Et au final, tout a été adapté pour lui, et il est resté tout au long du week-end travailleur et studieux lors des leçons. Et d’ailleurs, avant chaque leçon, Daim revenait directement faire des bisous et se laisser seller en liberté dans la pâture, en attendant son tour !

On est des grands !

Bref, c’est très clairement une expérience hors du temps qui marque un tournant dans notre travail. Jusqu’à présent, je cherchais depuis juin à terminer le débourrage de Daim de façon propre, à savoir avoir les 3 allures et les bases en vue de la pédagogie que nous devions faire mi-septembre, et j’étais restée dans cette image de notre travail (et aussi parce que mon manque de confiance en moi notoire dès que je me mets en selle, et toutes les ramifications mentales que ça entraine, me bloquait à ce stade là). J’ai eu l’impression, ce week-end, de casser cette barrière, réaliser à quel point Daim et moi sommes bien ensemble et que maintenant, nous sommes des « grands » et que l’on peut aborder de la technique sans appréhension. Mais ça, je vous le raconte dans les jours qui suivent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *